Olga Mathey | Au cinéma Nova
15550
portfolio_page-template-default,single,single-portfolio_page,postid-15550,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-11.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.1.1,vc_responsive
 

Le Laboratoire de Recherches et d’Expérimentations sur les Curiosités Érotiques était un rêve grandissant dans mes tripes depuis des années, un événement itinérant, évolutif et participatif réunissant différents artistes choisis par mes soins. C’est une exposition qui essaie de mettre chaque sens en éveil, qui laisse s’exprimer chaque sexualité, chaque étrangetés, le spectateur en est acteur car il peut y laisser un échantillon de sa vie, de ses expériences, de ses errances.

Le laboratoire a eu lieu deux fois pour le moment, une fois à Il est une fois, rue du Chevreuil à Bruxelles,en juin 2015 et une fois au Cinéma Nova, haut lieu alternatif de Bruxelles.

Le laboratoire cherche d’autres lieux pour continuer sa vie, n’hésitez pas à me demander plus d’informations.

Du premier Labo est sorti un petit livre en édition limité réalisé entièrement à la main à l’Atelier Poésie Pur Porc à Liège qui édite notamment la revue Boustro.

Un merci tout particulier aux artistes qui m’ont été d’une précieuse aide, Émilie Praneuf, Priscilla Beccari, Hugo Fontaine et tous les autres merci merci merci…

 

Décembre 2016, Le Laboratoire était au Cinéma Nova, avec leurs mots, ça sonnait comme ça:

Nous avons le plaisir d’accueillir, en ce doux mois de décembre, le « Laboratoire de recherche et d’expérimentation sur les curiosités érotiques » initié par l’artiste Olga Mathey, créatrice de délicatesses textiles érotico-surréalistes. Ce Laboratoire ambulant installe des espaces intimistes d’exposition et d’expérimentation autour de l’érotisme et de la sensualité dans les lieux qui l’accueillent. Le foyer du Nova est ainsi investi de fond en comble, minutieusement parsemé d’œuvres, d’installations et de petits détails à dénicher. Un espace transformé en terrain de jeu où le plaisir est dans la découverte et l’œuvre, au moins en partie, dans l’imagination du spectateur.
Ouvrir un tiroir, tendre l’oreille, regarder par le trou d’une serrure, déchiffrer des messages intimes, passer la tête sous une jupe… Les visiteurs-voyeurs sont invités à s’égarer et à fouiner dans les recoins de ce cabinet de curiosités pour y découvrir les petits secrets et grands fantasmes éparpillés malicieusement par Olga et ses acolytes. Dessins, broderies, objets, mots doux, photos, poésies, enregistrements, expériences olfactives ou gustatives, ce sont autant de traces multi-sensorielles de souvenirs émoustillants, de rêves ou de désirs sortis de l’imaginaire des un(e)s et des autres. Des matérialisations délicates ou viscérales, sombres ou fleuries, pudiques ou crues, étranges ou anodines. L’érotique peut prendre toutes les formes et convoque aussi bien le sacré que le profane, l’absurde que le trash, la retenue que l’exaltation, sans oublier l’humour et le jeu.
La collection du Laboratoire est avant tout issue d’une recherche esthétique, mais sa démarche dépasse cette qualité. En rassemblant ces pièces émanant d’intimités multiples et en les offrant sans pudeur aux spectateurs, c’est la diversité, le rejet du normatif, le naturel et l’amusement qui sont mis en valeur. L’érotisme assumé, sans tomber dans la provocation. Le Laboratoire se veut également vivant et évolutif, invitant qui veut à confier une partie de son monde intime aux laborantins. Ceux-ci serviront d’ailleurs de guides certains soirs, l’exposition prendra alors la forme d’une expérience vivante avec l’une ou l’autre surprise…

Expo gratuite et évolutive, visible pendant les heures d’ouverture du Nova du 01.12 au 18.12.
Permanences des artistes, animations et surprises : 01.12, 04.12, 09.12, 10.12, 11.12, 16.12, 17.12, 18.12

 

programme détaillé des festivités ici: http://www.nova-cinema.org/prog/2016/157-decembre/

 

Date
Category
Laboratoire des curiosités érotiques